arrouL'origine d'Arrou est très ancienne. Tout le territoire qu'embrasse le vaste domaine d'Arrou jouissait d'une certaine notoriété dès l'époque de Clovis (466-511) et devait son origine à d'immenses domaines dont la reine Clotilde aurait doté les moines de Saint-Père de Chartres.

Ces moines, en effet, paraissent y avoir possédé d'énormes revenus jusqu'en 837, revenus qu'ils auraient remis à l'époque aux mains des barons di Perche-Gouët, comme soutien et récompense de leur courage et dévouement à repousser les invasions des hommes du Nord.
En 1008 apparaît le nom de Geffroy d'Arrou.
Vers 1125, apparaît pour la première fois le nom Arro. Puis on a retrouvé successivement : Arrei vers 1135, Arresi vers 1140, Arotum vers 1192, Arreis en 1209, Arou en 1643, et enfin Arrou en 1736. C'est cette orthographe qui figure sur les cartes de delisle en 1712 et de Cassini vers 1760.
Aux archives départementales d'Eure-et-Loir sont conservées des lettres-patentes de HenriIII, portant permission d'enclore le bourg d'Arrou (1588).
Au XVIIIème siècle, la paroisse d'Arrou était divisée en cinq quartier : 1° des Bois-Besnards ; 2° de Bois-Ruffin, appelé aussi Quartier-des-Bois ou Grand-Quartier ; 3° de Courtalain ; 4° de Saint-Romain ; 5° du Mée. Elle renfermait 85 villages et 69 fermes ou maisons isolées ; c'était la plus étendue non seulement du Dunois, mais de tout l'évéché.
Arrou a été chef-lieu de canton de 1790 à 1801.

Hameaux et lieux-dits :

La Barbotière : hameau, on trouve la métairie de la Barbottière en 1585. La Barbottière 1642 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Le Bardeau, lieu-dit.

La Basquerie, hameau.

La Basse-Bruyère, hameau, ancienne seigneurie, appelée les Bruyères en 1113. Nicolas de la Bruyère, chevalier, seigneur à Bois-Ruffin, vivait en 1264.

La Baume, lieu-dit.

Beauregard, lieu-dit, mentionné en 1609 (charte de l'abbaye de Thiron).

Les Beaux-Saugers, lieu-dit.

La Bertinière, lieu-dit, on trouve Bertineria, 1210 (charte de l'abbaye de la Madeleine de Châteaudun). La Berthinière, 1537 (charte de la seigneurie de Courtalain). « la terre de la Bertinière près le Mée », appartenait en 1210 à lm'abbaye de la Madeleine de Châteaudun.

La Betauzière, lieu-dit, on trouve la métaierie de Beautreizière, 1585 (charte du comté de Dunois).

Les Bois-Besnards, hameau. Ancienne seigneurie au XIIIème siècle. Les Bois-Bernards, 1637 (charte de la seigneurie de Courtalain). Le fief des Bois-Besnards était vassal de Cour-Cheverny et ressortissait pour la justice au baillage de Blois.

Bois-Méan, hameau. Ancienne seigneurie, appelèe d'abord Bois-Moyen « Boscus Medius » en 949, puis Bois-Méan, d'une famille de ce nom qui vivait au XVIème siècle - Château rebâti en 1759. Etait dividait en Grand et Petit.
Les Bois-Rotrou, lieu-dit.

Bois Ruffin : Bois-Ruffin, s'est appelé : Boscus-Rufini, 1128 (charte de l'abbaye de Thiron), Boscus-Ruphini, 1223 (charte de l'abbaye de la Madeleine de Châteaudun), Bois-Roufin, 1273 (charte de l'abbaye de Saint-Avit près Châteaudun). Bois-Refin, 1590 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Le Bois-Taranne, hameau.

Le Boisseau, hameau. On trouve, Buxedulus, Buxidulum vers 986 (cartulaire de Saint-Père-en-Vallée) La Boissière ou le Petit-Bois, 1570. En 1585, la Boisselière (charte de l'abbaye de Saint-Père-en-Vallèe). La métairie du Boisseau appartenait au prieuré de Saint-Romain de Brou.

La Borderie, hameau.

Le Bouchet, hameau.

Les Bouleaux, lieu-dit.

La Boulerie, hameau. On trouve La Boullerie, 1571 (charte de la seigneurie de Courtalain). La Boulière, 1586 (charte du comté de Dunois).

La Bourdinière, hameau. Etait divisait en Petite et Grande.

Les Breloques, lieu-dit. Les Berloques, 1649 (charte de la seigneurie de Chantemesle).

Les Bretonnières, hameau mentionné en 1586.

La Brosse, ancienne ferme aujourd'hui détruite. Métairie des Brosses en 1586 (charte du comté de Dunois). La Brosse-Belliard, 1609 (charte de l'abbaye de Thiron), La Brosse-Beillard (plan vers 1750).

La Brunetière, hameau, mentionné La Buretière, 1586 (charte du comté de Dunois), La Brunettière, 1600 (charte de la Seigneurie de Courtalain).tour du bois ruffin

La Buissonière, lieu-dit, mentionné en 1586 sous : Le Grand-Buisson (charte du comté de Dunois).

La Buretière, hameau.

La Chaponnerie, lieu-dit mentionné La Chapponerie en 1609 (charte de l'abbaye de Thiron.

La Charpenterie, hameau.

Le Chaussay, lieu-dit, nommé Le Chausay en 1609 (charte de l'abbaye de Thiron).

La Chaussée, lieu-dit mentionné en 1661.

La Chenetière, hameau, mentionné en 1586 sous La Chanetière (charte du comté de Dunois).

La Chicaudière, hameau.

La Chopinière, lieu-dit, mentionné La Choppinière en 1586 (charte du comté de Dunois).

Le Cirbouin, hameau, appelé Cireboing en 1502 (charte de la fabrique de Courtalain), Cirbouin ou La Gassoterie, 1579 (charte de comté de Dunois). Petit-Cirboing-Méan en 1585, Cirboing, 1619 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Le Coureil, hameau, un aveu de 1586 mentionne la métairie du Coureil.

La Courtemancherie, lieu-dit.
Le Crochet, hameau de la commune d'Arrou. Cruchet, 1573 (charte de la seigneurie de Courtalain), était divisait en Petit et Grand.

La Davisserie, lieu-dit.

La Drugeonnière, lieu-dit, ancienne seigneurie mentionnée en 1520.

L'Etang-Neuf, lieu-dit mentionné comme métairie en 1585. L'Estang-Neuf, 1609 (charte de l'Abbaye de Thiron).

La Faucherie, hameau, mentionné La Faulcherye, 1559 (charte de la seigneurie de Courtalain), Le Fauchoir, 1586 (charte du comté de Dunois) puis La Faulcherie.
Le Favardier, lieu-dit, mentionné en 1670 (charte de la fabrique d'Yèvres).

Le Fée, hameau, mentionné Le Fagus, 1189 (charte de l'abbaye de Bonneval).

Fontaine Measlé, hameau, mentionné dès 1111 sous Fons-Mellani, Capella de Fonte-Meidlai vers 1120 (cartulaire de Saint-Père-en-Vallée), Méallet, 1389 (charte de l'abbaye de Saint-Avit près Châteaudun).

La Forêt-Audinot, hameau.

La Forme, lieu-dit.dde sau aat sig Arrou tour du bois Ruffin cle6589e5

La Fougère, lieu-dit.

Frileuse, hameau, mentioné dès 1166 Frielosum (charte de l'abbaye de Thiron).

Le Garellier, hameau.


Gaspault, hameau de la commune d'Arrou : Gaspault-en-Courtalain, 1582 (charte de la Seigneurie de Courtalain). Etait divisait en Grand et Petit.


La Gatelière, hameau, nommé La Gastellière en 1560 (charte de la seigneurie de Courtalain), La Gastelière en 1571.
Sur la Gatelière existait une sergenterie fieffée au titulaire de laquelle revenait le privilège de dénombrer les gerbes sur les héritages soumis à terrage, « pourquoi ledit sergent percevra la tierce partie des amendes, et trois mines de bled par an de minage».

Les Gaudrières, hameau, nommé La Gaudrière en 1585.

Le Genetay, hameau.

La Girardière, hameau, mentionné en 1537, La Gérardière (charte de la seigneurie de Courtalain).

La Glomardière, hameau, mentionné en 1513 (notaire de Courtalain).

La Goguetterie, lieu-dit, nommé La Gogrie en 1766 (charte de la fabrique des Autels-Saint-Eloi).

La Grande-Forêt, hameau, appelé La Forêt-Saint-Père en 1491 (charte de l'abbaye de Saint-Père).

La Grande-Grange, lieu-dit.

La Grange, hameau, mentionné La Grange-Jançon vers 1750 (plan).

Les Granges, lieux-dit, nommé Les Granges ou les Faulchiers, 1525 (notaire de Courtalain). Moullin des Granges, 1675 (charte de la fabrique de Courtalain)

La Gringorière, lieu-dit.

Le Gué-Moreau, lieu-dit, Le Guay-Moreau, 1384 ; moulin du Gué-Moreau, 1573 (charte de la seigneurie de Courtalain) Le Gué-Bousdeau, 1650 (charte de la seigneurie de la Chenardière).

La Guignerie, lieu-dit, nommé La GuiGuignerye en 1615 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Guigny, hameau, les fiefs des Grand et Petit Guigny relevaient de la châtellenie de Courtalain au XIII siècle.

Les Haies, hameau, ancienne seigneurie appelée La Grande-Haie en 1555. Etait divisée en Grande et Petite.
La Haie-Goujet, hameau, La Haie-Gouget, 1609 (charte de l'abbaye de Thiron).

Le Hallier, hameau, nommé l'Allier en 1662 (charte de la fabrique d'Arrou)

La Hannelière, hameau, on trouve la métaierie de la Hannetière en 1585.

La Heurelière, hameau, nommé La Heurlière en 1413 (charte de l'abbaye de la Madeleine de Châteaudun) ; La seigneurie de la Heurellière, 1577 (charte de la seigneurie de Courtalain), La métaierie de la Hurellière, 1586 (charte du comté de Dunois).

La Hoctière, hameau, La Hocquetière, 1609 (charte de l'abbaye de Thiron).

La Houvetterie, lieu-dit,.

Le Jonchet, lieu-dit, mentionné en 1478 (charte de la seigneurie de Courtalain). Le moulin du Jonchet est mentionné en 1586.

La Lancisière, hameau, nommé Lanssizière en 1450 ; Lancizières en 1537 (charte de la seigneurie de Courtalain), la métairie de Lancizière en 1586.

La Lande, hameau, Lenda, 1190 (cartulaire du Grand-Beaulieu).

Les Landes, lieu-dit, métairie appelée La Lande en 1500 et Les Landes en 1585.

Lartinière, lieu-dit, nommé Larquinière, 1586 (charte du comté de Dunois), La Requinière, 1642 (charte de la seigneurie de Courtalain)

Lautrinière, lieu-dit, appelé Les Autrinières en 1586 (charte du comté de Dunois), Lautrynière, 1609 (charte de l'abbaye de Thiron).

Lesfromat, Hameau de la commune d'Arrou.

Lhivernière, lieu-dit, la métairie de La Hivernière est mentionnée en 1591 (charte de l'abbaye de Bonneval).

Les Loges, hameau, Logiæ vers 1130 (cartulaire de Thiron), Logæ, 1191 (charte de la léproserie du Grand-Beaulieu).

Longueville, hameau.

Loriotière, lieu-dit.

Loubardière ; hameau de la commune d'Arrou.

La Louvetière, hameau.

Les Louvettes, lieu-dit.

Lulardière, hameau. Les détenteurs de la Petite-Lulardière devaient plusieurs journées de fauchage et fanage sur les prés et noues du seigneur, et lui apporté « l'espaule de chaque porc male ou femelle qu'ils tuent ».

La Maison-Neuve, lieu-dit, La Maison-Neuve ou le Bois-Mémulon vers 1750 (plan).

Les Mellerets, hameau, mentionné Melereiz, Mereleth (antérieur à 1143). On trouve aussi Domus Meleridorum. Les Millerets, 1586 (charte du comté de Dunois), Estang des Melleraietz, 1606 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Le Mée, hameau, en décembre 1209, Robert du Mée concède au prêtre d'Arrou, qui dessert sa chapelle du Mée (cartulaire de Saint-Père-en-Vallée). Mez, 1385 (registre des contrats du chapitre de Chartres), Le Mées, 1450 ; Mésy, 1486 (charte de la seigneurie de Courtalain). Le fief du Mée relevait du comté de Dunois et ressortissait pour la justice au baillage de Châteaudun. Ancienne châtelleniz (1484) qui fut démembrée de celle de Courtalain. Il y avait encore en 1766, dans la basse-cour du château clos de fossés, une petite chapelle dédiée à saint-Blaise ; l'ancienne, bâtie en pierres, servait de grange à cette époque. Ce ne fut dans l'origine qu'un domaine cultivé par un colon partiaire, comme l'indique l'étymologie de son nom Meseia (proedium quod colono partiario colitur), d'où est venu celui de Meisteria (mestairie). Le Mée était divisait en Petit et Grand.

La Ménagerie, hameau, mentionné La Mesnagerie en 1609 (charte de la fabrique d'Arrou). Etait divisée en Grande et Petite, La Petite Ménagerie était mentionnée comme métairie en 1585.

Les Merises, hameau était divisé en Grandes et Petites. La Merize-Houdebert et la Merize-Rousseau, 1642 (charte de la seigneurie de Couretalain).

Les Mesnils, hameau, en 1250, la dime du Mesnil appartenait aux religieux de Saint-Père. La seigneurie des Mesnils est citée en 1253 ; divisée en Grands et Petits Mesnils

Le Moulins-Péan, moulin, Moulin-de-la-Perruche, 1573 ; Moulin-Péant, 1637 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Le moulin-Richard, moulin, Molendinum de Foresta quod nuncupatur Molendinum-Richardi, 1261 (cartulaire de Saint-Père-en-Vallée).

Le Mousseau, lieu-dit, Jean des Monceaux vivait au XIIème siècle.

Le Murier, Lieu-dit.

La Paillardière, lieu-dit, mentionnée en 1413 (charte de l'abbaye de la Madeleine de Châteaudun. C'était une métairie en 1586.

Le Paty, lieu-dit, nommé Le Pastie-de-la-lutte en 1384 (charte de la seigneurie de Courtalain). Le cPasty-la-Lutte, 1627 (charte de la fabrique d'Arrou.

Le Pavillon, lieu-dit.

Le Pavillon-Chantemesle, lieu-dit, mentionné en 1585. Doit sans doute son nom aux seigneurs de Chantemesle, commune de Logron.

Le Pavillon-Mémillon, lieu-dit, les seigneurs de Mémillon sont mentionnés dès le XIIIème siècle. Nommé Le Pavillon-Mémulon, vers 1750 (plan).

Le Pavillon-Terre-Noire, lieu-dit.

La Pépinerie, lieu-dit, nommé La Pépinière, 1581 (charte de la seigneurie de Courtalain).
Le Petit-Bois, lieu-dit.

Le Petit-Lieu, hameau.

La Pichoterie, hameau.

La Piebotterie, lieu-dit.

La Piffordière, lieu-dit, mentionnée comme La Pifourdière, 1551 (charte du Comté de Montboissier).

Le Poirier, lieu-dit.

Le Pont-de-Pierre, moulin, portait ce même nom en 1585.

Les Puits-l'Evèque, hameau. Les détenteurs de Puits-l'Evêque étaient astreints, en outre, à deux corvées de charrue en mars et pareille quantité en septembre, ainsi qu'au terrage sur les terres labourables à raison de quatre gerbes par arpent ensemencé en « bled » et deux gerbes par arpent d'avoine.

Les Quatre-Vents, lieu-dit.

Le Ravoy, lieu-dit, ancien moulin et ferme (Grand et Petit),. On trouve en 1585, le moulin à vent du Ravoy (charte de la seigneurie de Courtalain).

La Remonière, hameau de la commune d'Arrou. La Raymonnière, 1576 (charte de la seigneurie de Courtalain). La Ramonnière, 1578 (charte du comté de Dunois). Ancien fief seigneurial et château avec une chapelle au XIIIème siècle

La Rifaudière, hameau, ancienne seigneurie appelée La Ruffaudière en 1586 (charte du comté de Dunois), La Riffordière vers 1750 (plan).

Rouillon, hameau, tire son nom de Jacques Roillon, qui vivait en 1350. Roillon, 1384 (charte de la seigneurie de Chantemesle), Roullon,, 1513 (notaire de Courtalain). En 1586, on trouvait les métairies du Grand et du Petit Rouillon.

La Roussière, hameau, mentionnée en 1586.

Le Rozay, lieu-dit, nommé Le Rozé vers 1750 (plan).

La Sablonnière, lieu-dit, Moulin de la Varenne dit La Sablonnière, 1586 (charte du comté de Dunois).

Saint-Benoist : hameau, doit son nom à une ancienne chapelle qui avait été fondée par les moines de Thiron et dont il est fait mention dans une charte de 1136 de l'abbaye de Thiron ; Capella Sancti-Benedicti. Saint- Benoît en 1861.
La fête et la procession de Saint-Benoist cessèrent en 1738, à cause des abus qui s'y commettaient.

La Saverie, lieu-dit, mentionnée La Sayverie, 1384 (charte de la seigneurie de Chantemesle).

Senerville, hameau, mentionné en 1513 (notaire de Courtalain).

La Senotière, lieu-dit mentionné la métairie de La Senottière, 1642 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Les Souazés, lieu-dit, nommé Les Suazay, 1586 (charte du comté de Dunois).

La taille, hameau.

La Touche-à-l'Ane, hameau, nommée Touche-à-l'Asne, 1437 (charte de la seigneurie de Courtalain).

Touche-aux-Bourguignons, hameau, nommée, Tocha-Ronda, vers 1160 (charte du chapitre de Chartres). L'Estre-Bourgignon, 1450 (charte de la seigneurie de Courtalain), tire ce surnom de Jean Bourgignon, qui vivait en 1430. La Touche ronde et trop baillé, 1586 (charte du comté de Dunois).

Tresneau, moulin, mentionné en 1590 (charte de la seigneurie de Courtalain).
La Tuilerie, hameau, d'anciennes tuileries ont donné le nom à ce hameau.

Le Val, hameau, nommé Le Val ou la Redonnerie vers 1750 (plan).

La Vignette, hameau.

Villeneuve, hameau, Villeneufve-le-Grant, 1525 (notaire de Châteaudun).

Les Villoiseaux, hameau, Villoyseau, 1518 (charte de la seigneurie de Courtalain)

Météo

Météo Cloyes-sur-le-Loir Cloyes-sur-le-Loir météo en temps réel

Demnächst

Keine Veranstaltungen gefunden